La dernière génération de chaudière CMI équipe la centrale électrique la plus performante du monde

La dernière génération de chaudière CMI équipe la centrale électrique la plus performante du monde

Fruit du développement conjoint de General Electric (GE) et de Electricité de France (EDF), la centrale électrique de Bouchain (Nord de la France) vient d’être inaugurée le 17 juin dernier. D’une capacité de 605 MW, cette centrale à cycle combiné est équipée de la dernière turbine à gaz de GE, la GE9HA.01 et d’une chaudière CMI. La centrale assure en première mondiale un rendement énergétique exceptionnel de 62,22%, qui vient d’être inscrit au Guinness Book des Records.

CMI relève tous les défis

CMI a conçu et fourni une chaudière de récupération à la hauteur de la turbine la plus performante de GE, la GE9HA.01, première référence en Europe. La nouvelle génération de chaudière CMI relève tous les défis imposés par cette technologie exigeante permettant de générer des températures, débits et pressions de vapeur nettement plus élevés qu’habituellement. Au-delà de ses performances, la chaudière CMI, par sa conception adaptée et optimisée, apporte la flexibilité attendue en assurant des temps de démarrage plus rapides.

Performance inscrite au Guinness Book

Construite sur le site d’une ancienne centrale au charbon, la centrale de Bouchain a été conçue pour répondre au double défi de flexibilité et d’efficacité pour les réseaux 50 hertz dans une Europe qui fait de plus en plus la part belle aux énergies renouvelables intermittentes. Soumise à des démarrages et arrêts fréquents, l’ensemble turbine à gaz, chaudière CMI et turbine vapeur est capable d’atteindre sa puissance maximale en moins de 30 minutes. Enfin, la centrale produit un rendement de 62,22%, une première mondiale qui permet à cette usine de référence d’entrer au Guinness Book des Records.

Innovations et développements précurseurs

Pour mettre au point cette chaudière, les ingénieurs de CMI Energy ont opéré un véritable développement technologique et une optimisation technico-économique. Pour que les matériaux résistent à une température de près de 600°C, les surchauffeurs et resurchauffeurs sont fabriqués en acier inoxydable plutôt que dans des aciers alliés classiques. De gros défis doivent par ailleurs être relevés au niveau des soudures dissymétriques entre les aciers alliés et les aciers Inox. C’est l’une des raisons qui a conduiCMI à investir dans un Centre d’Expertise Soudage aujourd’hui pleinement opérationnel et installé sur le site de CMI à Seraing (Belgique).

Les développements apportés par CMI dans ce projet répondent à une évolution du marché des turbines à gaz de forte puissance. Ils ont d’ailleurs un caractère précurseur puisque les cycles vapeur dépassent désormais souvent 600°C, température à laquelle l’utilisation de l’Inox s’impose. Ces anticipations technologiques et en particulier cette chaudière de référence à Bouchain, permettent aujourd’hui à CMI de décrocher de nouveaux contrats de chaudières associées à de grosses turbines à gaz de classes H ou J. Citons notamment les chaudières que CMI conçoit actuellement pour le cycle combiné d’Hamitabat en Turquie ou celui de Topolobampo II au Mexique.

Cette nouvelle étape dans le développement de la technologie CMI marque une nouvelle ère en matière de génération de vapeur. Cela a été possible grâce à l’expertise, au savoirfaire et à l’esprit d’innovation des équipes de CMI Energy, résolument tournées vers l’avenir.

23 août 2016