200 ans d'histoire

Tout commence en 1817, lorsque John Cockerill rachète le château de Seraing à Guillaume d’ Orange. Déjà à cette époque, l’entreprise, qui deviendra plus tard le fleuron économique de la région, conçoit et fabrique des équipements techniques tels que des machines à vapeur, des équipements sidérurgiques, des canons ou encore des locomotives. Puis, progressivement, la production d’acier deviendra l’activité principale des établissements Cockerill. Quand Bernard Serin rachète CMI en 2002, l’entreprise quitte définitivement le giron de la sidérurgie. Sous son impulsion, l’activité originelle d’équipementier industriel redevient le cœur de métier. Le Groupe étoffe son portefeuille technologique, développe ses activités de services et se déploie à travers le monde, essentiellement à travers des acquisitions. En 2004, évolution du nom : CMI ne signifie plus Cockerill Mechanical Industries, mais bien Cockerill Maintenance & Ingénierie. Un nom qui maintient fièrement la référence à son illustre fondateur : John Cockerill.