Décès de Libert Froidmont, administrateur de CMI

Libert Froidmont, administrateur de CMI, est décédé ce mercredi 21 juin à l’âge de 63 ans des suites d’une longue maladie.
Juriste formé à l’Université de Liège, Libert Froidmont a commencé sa carrière en 1980 au ministère de l’Emploi et Travail. Un an plus tard, il rejoint l’Institut Emile Vandervelde, où il restera jusqu’en 1988. Le nom de Libert Froidmont est ensuite étroitement lié au destin de la sidérurgie wallonne dont il sera un des grands défenseurs. Fin des années 80, il joue en effet un rôle actif dans les négociations sur la régionalisation des grands secteurs nationaux. Un rôle qui l’amènera ensuite à diriger le Fonds pour la restructuration des secteurs nationaux en Région wallonne. Ce fonds deviendra l’actuelle Sogepa dont Libert Froidmont assumera la direction entre 1999 et 2013. A la tête de la Sogepa, Libert Froidmont conseillera plusieurs ministres wallons de l’Economie, quelle que soit leur couleur politique.
Avec le décès de Libert Froidmont, CMI perd un administrateur de la première heure, qui a accompagné Bernard Serin et Pierre Meyers depuis leur rachat de CMI en 2002. Il a d’ailleurs été membre du Conseil d’Administration de CMI de manière ininterrompue de 2002 jusqu’à aujourd’hui, d’abord en tant que représentant de la Sogepa, et ensuite à titre personnel, compte tenu de la qualité de son apport. Libert Froidmont présidait également le Comité d’Audit de CMI et était membre du Comité de Nomination et de Rémunération.
Nous, CMI, présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

21 juin 2017

Groupe