CMI : une moisson d’été innovante.

CMI : une moisson d’été innovante

Le Groupe CMI a remporté cet été trois contrats majeurs portant chacun sur des produits et services entièrement mis au point par ses techniciens. Le premier porte sur le récepteur solaire de la première centrale électrique thermo-solaire 24/7 au monde. Le deuxième porte sur des systèmes d’armes, des simulateurs, des formations, des services de maintenance et des pièces de rechange pour forces armées. Le troisième porte sur une série de fours de traitement thermique de pièces dédiées à l’aéronautique. Ces trois importants contrats sont une nouvelle démonstration de la capacité de CMI à concentrer ses efforts d’innovation sur les besoins concrets de ses clients.

CMI Energy a ainsi remporté son deuxième contrat pour une chaudière de centrale électrique thermo-solaire. Après la chaudière de la centrale Khi Solar One en Afrique du Sud, CMI Energy confirme sa position de précurseur avec celle de la centrale Atacama 1 au Chili. Outre une capacité électrique plus que doublée (110 MWe contre 50 MWe), CMI améliore encore sa technologie avec le recours aux sels fondus, ce qui permet de stocker l’énergie solaire pendant 17 heures. Atacama 1 sera donc la première centrale électrique thermo-solaire au monde à fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et pourra être utilisée comme base pour le réseau électrique du pays.

De son côté, CMI Defence a gagné un contrat de sous-traitance pour un programme militaire décroché par un véhiculier canadien. Ce contrat porte sur la livraison d’une large série de systèmes tourelles-canons (des Cockerill CT-CV de calibre 105 et des Cockerill MC de moyen calibre), sur une série de systèmes de simulation (embarqués et non-embarqués) ainsi que sur des services d’accompagnement (formation au maniement et la maintenance des systèmes et à la tactique militaire, prestations de maintenance, pièces de rechange…). Ce contrat d’envergure sera réalisé sur plusieurs années. Il assure à CMI Defence un chiffre d’affaires récurrent, sur base duquel il pourra poursuivre son développement technologique et géographique.

Quant à CMI Industry, il a signé une commande auprès d’un client international pour une série de fours dernier cri dédiés au traitement thermique de pièces en super alliage et titane destinées au secteur aéronautique.

Bernard Serin, Président Administrateur Délégué du Groupe CMI : « Je dis souvent à mes équipes que l’innovation crée le marché. La démonstration en est faite une nouvelle fois aujourd’hui. Je suis fier des techniciens et experts de CMI, qui parviennent  à proposer aux marchés des produits innovants adaptés à leurs besoins spécifiques. Notre force d’innovation, couplée à notre faculté à étoffer notre portefeuille de technologies par acquisitions, comme ce fut le cas cet été avec Balteau et ses solutions de traitement de l’eau, me donne une grande confiance en l’avenir de CMI et en notre capacité à générer durablement de la croissance dans les régions dans lesquelles nous sommes implantés. »

28 août 2014